05 avril 2012

Nadine Monfils, La petite fêlée aux allumettes, Belfond, 2012.

   Déjanté, allumé, loufoque, vulgaire et provoc’ : les adjectifs ne manqueraient pas pour décrire les livres de Nadine Monfils. Une grosse pochade à ne pas prendre au sérieux, un univers unique où se croisent le surréalisme belge et la trivialité la plus crasse, un univers où le rêve s’invite constamment dans une réalité souvent sordide. Mémés (très !) lubriques, inspecteurs travestis et hommes aux chapeau boule qui réalisent les souhaits des habitants pour se libérer du poids de leurs erreurs passées : voilà... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 novembre 2011

Sherman Alexie, Le premier qui pleure a perdu, Albin Michel Wiz, 2008.

   Junior a 14 ans : il est né avec trop d’eau dans le crâne, il est myope, presbyte, il zozote et bégaye. Pour ne rien arranger du tout à l’histoire, Junior est un Indien Spokane qui vit dans une réserve où il se fait tabasser quotidiennement en se faisant traiter de gogol.    Ouh là une histoire de vilain petit canard, oui certes, mais racontée avec une pêche, un sens profond de l’auto-dérision et un optimiste qui laisse admirateur. Junior raconte comme personne la vie dans la réserve et même si son... [Lire la suite]
03 novembre 2011

Alice Kuipers, Ne t'inquiète pas pour moi, Albin Michel Jeunesse, 2008.

    Peut-être que nous tenons là le premier livre écrit sur Post It ! Il ne vous faudra d’ailleurs que bien peu de temps pour le lire. Ne t’inquiète pas pour moi est la correspondance entre une mère et sa fille qui se croisent sans avoir le temps de se parler. Les Post It collés sur le frigo les rapprochent : le quotidien s’écrit sur les petits papiers avec la liste des courses, les réclamations concernant l’argent de poche, les mots doux…Jusqu’au jour où la maladie s’en mêle et les petits mots griffonnés... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 18:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 août 2011

Niccolo Ammaniti, La fête du siècle, Robert Laffont, 2011.

     Prenez un écrivaillon à succès égocentrique, une secte satanique en déconfiture, quelques VIP décérébrés et plongez-les dans une fête décadente et tape-à-l’œil au coeur de Rome : vous obtiendrez La fête du siècle !    Ammaniti n’y va pas avec le dos de la cuillère : en cela, il ne fait que répondre aux dérives de la société berlusconienne. Vulgarité, cynisme et vacuité ne font-ils pas le quotidien des medias italiens dominants ? Si le résultat tourne parfois à la blague de potache,... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 23:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 août 2011

Marie-Aude Murail, Vive la République!, Pocket Jeunesse, 2006.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE ... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 22:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 juillet 2011

Jean-François Chabas, Saia, L'Ecole des Loisirs, Medium, 2008.

   Un court roman presque une nouvelle où trois frères, Farid, Karim et Sofiane prennent la tangente. Les voilà au Pays basque, terre de légendes où les femmes sont des sorcières et la langue étrange et incompréhensible. Ils sont là car leur mère adorée vient de mourir et ils refusent d'aller chez un père à qui ils ne doivent rien.    Un oncle caché dans cette immensité sauvage et rugueuse les prendra peut-être sous sa protection. Encore faut-il le trouver...   Équipée pédestre et conte initiatique,... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 avril 2011

Gérard Mordillat, Les vivants et les morts, Calmann-Lévy, 2005.

   Fin 2010, Mordillat a adapté son propre roman pour la télévision. Les critiques élogieuses notamment lues dans Télérama m’ont donné envie de lire le livre (à défaut de voir le téléfilm vu que je n’ai pas de lucarne !) Mordillat a le sens du souffle romanesque et son récit-fleuve se lit comme un roman feuilleton du 19ème siècle. De nombreux personnages, un contexte social passionnant, le sens du dialogue, pas de doute, voilà du bel ouvrage.    Pas très original, la référence à Zola saute pourtant aux yeux... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 22:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 novembre 2010

Camille Jourdy, Rosalie Blum, trilogie, Actes Sud BD, 2009.

   N’avez-vous jamais eu envie de suivre un(e) inconnu(e) dans la rue pour voir où ses pas vous mèneraient ? Le début de Rosalie Blum repose sur un hasard de ce type : Vincent va à la superette et ressent « une impression de déjà-vu » face au visage de l’épicière. Il décide de la suivre jusqu’à chez elle : elle s’appelle Rosalie Blum. S’intéresser puis s’immiscer dans la vie des autres, il faut s’en méfier, c’est comme une drogue. Il faut dire aussi que Vincent s’ennuie un peu dans sa vie de trentenaire réglée sur... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 22:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 novembre 2010

Audur Ava Olafsdottir, Rosa Candida, Zulma, 2010.

  A la bibliothèque, les lecteurs veulent souvent des livres faciles à lire et qui ne rendent pas tristes. Rosa Candida répond tout à fait à ce souhait puisqu’il s’agit d’un livre réconfortant où même les aspérités ne font pas mal.        Arnljotur quitte son Islande natale pour remettre en état la roseraie fameuse d’un monastère, quelque part sur le « continent ». Voyage dans l’espace mais aussi en soi-même puisque le jeune Arnljotur se découvre en tant qu’homme, jardinier et papa. Arnljotur... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 20:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 octobre 2010

Fabienne Jacob, Corps, Buchet-Chastel, 2010.

J’aurais aimé pouvoir aimer Corps de Fabienne Jacob car son intention est belle : raconter les histoires de femmes ordinaires qui viennent à l’institut de beauté d’une petite ville. Mais l’alchimie n’a pas opéré sur moi, peut-être parce que Fabienne Jacob n’a pas voulu se contenter du quotidien de ces femmes, ni même de leurs corps alors que cela semblait être son sujet. J’attendais une certaine singularité dans le rapport qu’entretient l’esthéticienne avec les corps et j’ai finalement lu les histoires passées des clientes... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 22:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,