18 janvier 2014

Ruta Sepetys, Big Easy, Gallimard, Scripto, 2013.

La Nouvelle-Orléans, années 50. Fille d’une prostituée odieuse et vénale, Josie s’assume depuis son plus jeune âge. Libraire mais aussi femme de ménage dans la maison close où officie sa mère, Josie prend sa destinée en main avec pour rêve l’entrée dans une université du Massachussetts. Mais comment sortir de son milieu, malgré une bonne volonté évidente ? Josie est une belle héroïne, forte et déterminée, entourée d’amis et protecteurs qui forment une jolie galerie de personnages : les prostituées au grand cœur, le chauffeur de... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 janvier 2014

Thomas Carreras, 50 Cents, Sarbacane, Exprim', 2013.

     Attention, 50 Cents, ça déménage sévère ! L’histoire n’a que peu d’importance (une pièce de 50 cents magique qui attire les convoitises), ce qui compte, c’est le style explosif et délirant ! On est dans le 12ème degré tout le temps avec clins d’œil appuyés à Tarantino et gore outrancier à tous les étages.    On pourrait légèrement s’offusquer du vocabulaire volontairement ordurier des personnages et du sang qui gicle régulièrement, mais le ton déconneur enjoint les âmes sensibles à... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 19:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 janvier 2014

Romain Puértolas, L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, Le Dilettante, 2013.

   Il faut saluer le nez muti-flair des éditeurs du Dilettante, capables tout à la fois de dénicher des auteurs best-sellers et d'accompagner la carrière d'auteurs plus confidentiels. Avec le fakir, on boxe dans la première catégorie puisque Romain Puértolas s'est installé dans les meilleures ventes depuis plusieurs semaines.    Intriguée par tant de plébiscites (n'oublions pas qu'il s'agit d'un premier roman!), je plonge à mon tour dans l'armoire Ikea de notre fakir : oui c'est agréable à lire et c'est aussi... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 janvier 2014

Erik Axl Sund, Persona, Les visages de Victoria Bergman 1, Actes Sud, Actes Noirs, 2013.

   Persona est la nouvelle sensation scandinave, annoncée comme le successeur de Millenium. (Faisant partie du 0,1 % de la population européenne qui n'a pas lu Millenium, je serais bien en peine de comparer...)    Ce tome 1 d'une trilogie dont la suite sera publiée très prochainement frappe très fort dès le départ : pas de doute, les deux auteurs ne font pas dans la dentelle. A tel point que, rapidement m'est venue à l'esprit cette question naïve : mais pourquoi certains scandinaves s'obstinent-ils à inventer des... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 janvier 2014

Vincent Villeminot, Réseau(x), Nathan, 2013.

Il y a 17 ans paraissait No Pasaran, le jeu de Christian Lehmann où le langage des ordinateurs avait pris le pouvoir. C'était peut-être le premier roman sur le virtuel informatique que je lisais. Vincent Villeminot va bien plus loin avec le premier tome de Réseau(x) car l'informatique et Internet sont allés encore plus loin : un livre qui serait le reflet romanesque du virtuel où les personnages ont comme mode d'action principal l'interaction avec leurs ordinateurs et les réseaux sociaux.   Nous sommes dans un futur très... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 19:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mai 2013

R.J. Palacio, Wonder, Fleuve Noir, 2013.

     August habite à New York, est fan de Star Wars, a des parents merveilleux, une grande sœur et une gentille chienne. La vie commune d'un garçon de 10 ans...sauf qu'August n'est jamais allé à l'école et a peu d'amis de son âge. Il est atteint d'une maladie génétique rare qui a eu pour conséquences de ravager son visage, un visage devant lequel les autres ont un réflexe unanime : l'effroi et la fuite. Pourtant, les parents d'August décident qu'il est temps pour lui d'avoir une scolarité banale avec d'autres... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 22:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

30 avril 2013

Grand Corps Malade, Patients, Don Quichotte Editions, 2012.

   Ceux qui me connaissent le savent : le slam, c’est pas trop mon truc. Etonnant donc que je me retrouve à lire le témoignage de Grand Corps Malade ! Pourtant ici rien sur la musique ou la célébrité puisque GCM raconte la première année qui a suivi son accident.    Tétraplégique incomplet après un saut dans une piscine, le jeune homme se retrouve à 20 ans totalement dépendant des autres pour le moindre geste. C’est ce qu’il raconte très bien dans ce texte : les conséquences concrètes du handicap.... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 18:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 avril 2013

Morgan Sportès, Tout, tout de suite, Fayard, 2011.

   J’ai lu Tout, tout de suite il y a quelques mois déjà et j’aurais bien été incapable d’en parler ici. Une fois commencé, je n’ai pas pu lâcher ce récit effroyable qui relate les destinées de chaque membre du « gang des barbares » ainsi que de leur victime suppliciée. Mais une fois fini, j’ai repoussé ce livre jusqu’à ne plus même pouvoir l’avoir dans mon champ de vision tellement ce qu’il renferme m’a horrifiée.     Finalement, une fois digéré et mis un peu à distance, je me retrouve à le... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 18:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mars 2013

Une femme à Berlin, Journal, 20 avril-22 juin 1945, Gallimard, Témoins, 2006.

   Il est des livres qui sortent tout droit de l'histoire, qui nous donne à entendre de façon directe ce qui s'est figé dans les livres scolaires. Voici un témoignage brut, celui d'une jeune femme berlinoise qui a tenu son journal entre avril et juin 1945.    Nous vivons, en la lisant, les bombardements sur Berlin, l'entrée des Russes dans la ville, la capitulation enfin et l'après-guerre déjà. Cette femme nous livre les faits avec distance et acuité, avec à chaque fois l'analyse de sa vive intelligence : il... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 janvier 2013

Franz Bartelt, Le jardin du bossu, Gallimard, Série Noire, 2004.

   Chez Bartelt, tout est dans la langue : truculente, grivoise, outrancière et gouailleuse. Pas une page sans qu'on ait envie d'en extraire une ou deux citations à mettre aux frontons de nos journées tristes, histoire de leur donner de la couleur!    Quant à l'histoire, on se dit qu'elle est secondaire mais elle est quand même sacrément noire et même grand-guignolesque, ce qui sied bien à l'outrance générale. Un malfrat de seconde zone, poète du dimanche et philosophe de comptoir se retrouve séquestré par un... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 09:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,