15 mai 2008

Linda Newbery, De pierre et de cendre, Phébus, 2008.

   Angleterre, fin XIXème siècle : Samuel Godwin, jeune peintre fraîchement diplômé est engagé par Ernest Farrow, un riche veuf, pour tenir le rôle de professeur de dessin auprès de ses deux filles, Marianne et Juliana. Au sein d’un domaine à première vue enchanteur, Samuel va être confronté à une atmosphère lourde de secrets familiaux.        Lorsque l’on regarde un lac, on voit tout d’abord une surface calme et plate. Puis lorsque l’on s’approche de la surface et que l’on se penche, on voit toute... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 23:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

15 mai 2008

Philippe Delepierre, Sous les pavés l’orage, Liana Levi, 2008

   Lille, printemps 1968 : on a tendance à l’oublier parfois mais le fond de l’air était rouge dans toute la France et pas seulement dans la capitale. Robert est lycéen et, à ce titre, a comme les autres envie d’en découdre avec les CRS. Néanmoins, Robert n’est pas franchement idéaliste : enfant de la classe ouvrière, orphelin de père et biberonné aux idéaux d’un vieil anarchiste qui en a vu d’autres, il a bien compris que cette révolte n’allait pas bouleverser en profondeur l’ordre établi qui l’oblige à travailler dans les... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 avril 2008

Grazia Verasani, Vite et nulle part, Métailé, 2008

   Dans la chaleur estivale de Bologne, Giorgia Cantini, detective privée, traîne son spleen et enquête sur la disparition de Vanessa Liverani, une call-girl de luxe. Par l'intermédiaire des proches et des poèmes de Vanessa, Giorgia part à la rencontre d'une femme mélancolique et fascinante.    Une enquête policière en demi-teinte où toutes les nuances de la tristesse sont habilement déclinées. Au malheur sordide des prostituées répondent les difficultés existencielles de Giorgia, éternelle adolescente rebelle,... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2008

Edna Mazya, Radioscopie d’un adultère, Liana Levi, 2008

   Un schéma romanesque classique : un homme d’âge mûr, universitaire, est marié à une jeune femme séduisante. Puis, le doute s’installe dans l’esprit du mari, bientôt suivi par le soupçon. Au final, d’indices en preuves irréfutables, le drame conjugal se révèle : la jeune femme trompe son mari dans les bras, fait moins attendu, d’un homme qui lui aussi pourrait être son père. Le mari décide de rencontrer l’amant et, sans préméditation aucune, l’assassine. Commence alors pour le mari une terrible spirale de remords,... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2008

Magda Szabo, Le faon, Viviane Hamy, 2008.

   Le faon est le discours introspectif d’Esther, une comédienne hongroise. A plusieurs reprises, Esther se définit comme une femme sans visage, ce qui lui donne la capacité innée d’emprunter les visages de ses personnages. Mais dans son long monologue, l’un de ses visages intimes apparaît : celui d’une femme maladivement jalouse. En effet, Esther s’est, dès son enfance, enfermée dans une jalousie extrême envers Angela, jeune fille parfaite et aimée de tous. La jalousie, l’envie et la haine sont tour à tour disséquées par... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 21:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,