29 décembre 2008

Alain Damasio, La Horde du Contrevent, Editions La Volte, 2004.

   Une précision importante avant de commencer : je ne suis pas une lectrice de science-fiction, de fantasy et autres littératures de l’imaginaire…et pourtant, j’ai pris un grand plaisir à lire La Horde du Contrevent. Il faut dire que je l’ai dévoré comme un livre d’aventures extraordinaires.   Nous voilà jetés au milieu d’un monde hostile balayé par des vents souvent violents : le vent est la clé de voûte de ce monde, ce qui le constitue. D’un bout de ce monde, une horde constituée de 23 hordiers a pour mission... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 19:18 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

16 décembre 2008

25 décembre

  Cela n'aura échappé à personne : invasion de sapins emmaillotés sur les trottoirs, dégoulinade de chocolats dans les rayons, automates qui gigotent dans les vitrines...C'EST NOËL!!!Depuis que je suis "une grande personne", cette fête me donne le vague à l'âme alors pour retrouver mon enthousiasme enfantin, rien de tel qu'une belle histoire de Noël, garantie sans diodes électroluminescentes et sans mièvrerie : Noël pour tous ! d'Antoine Guilloppé. Nous suivons le Petit Papa dans son tour du monde des cadeaux : chaque... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 00:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
12 décembre 2008

Laura Kasischke, A moi pour toujours, Bourgois, Littérature étrangère, 2007.

   Le titre, comme le cœur qui orne la couverture, en appellent aux codes du roman d’amour. Et il y a effectivement beaucoup d’histoires d’amour dans ce roman de Laura Kasischke. Seulement, la guimauve n’est pas vraiment au rendez-vous puisque dès les premières pages, c’est à la mort d’un lapin que l’on est confronté. Un lapin tombé sous les roues de la fleuriste qui apporte les traditionnelles roses de la Saint-Valentin. Cette scène inaugurale laisse présager la place qu’occuperont Eros et Thanatos à travers tout le... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 21:56 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 décembre 2008

Henry James, Le tour d'écrou, Le livre de poche, Biblio, 1995.

   Voici un livre que je déconseille fortement de lire seul(e) dans une maison isolée ! La peur que j’ai en effet ressenti à la lecture du Tour d’écrou s’est manifesté physiquement par des frissons et des poils qui se hérissent ! (La dernière fois que j’ai éprouvé les manifestations physiques de la peur, c’était en voyant Shining de Kubrick au cinéma…    Au départ, une situation idéale, bien trop parfaite pour être honnête : une jeune gouvernante doit prendre en charge deux orphelins qui vivent dans une... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 22:40 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 décembre 2008

Iain Pears, Le mystère Giotto, 10/18, Grands détectives, 2004.

   Publié en 2004, Le mystère Giotto est le cinquième titre d’une série de policiers se déroulant dans le milieu des marchands et collectionneurs d’art. De Giotto le peintre, il n’est pratiquement pas question ici, puisqu’il s’agit du surnom que le Général Bottando du Service de la protection du patrimoine artistique a donné à un voleur génial.    Depuis une trentaine d’années, le mystérieux Giotto officie à la barbe des différentes polices du monde en réussissant à dérober des toiles de la Renaissance sans... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 19:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 décembre 2008

Christophe Chabouté, Tout seul, Vents d'ouest, 2008.

 Par la destinée d’un être hors normes, « Tout seul », qui vit sur un caillou, Chabouté signe un hymne à l’imaginaire : quelle que soit la situation, même la plus extrême, la pensée reste l’ultime sortie de secours. Mais cette histoire souligne que l’esprit humain a aussi besoin d’être nourri, de mots, d’images, de rencontres.      Ce qui me frappe en lisant la même semaine Quelques jours d’été et Tout seul, publiées à 9 ans d’écart, c’est la constance et l’affirmation de la patte chaboutienne : des qualités... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 16:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

03 décembre 2008

Christophe Chabouté, Quelques jours d'été, Editions Paquet, 1999.

  Quelques jours d’été relate une histoire toute simple et bouleversante : un petit garçon est confié à deux vieux villageois qui lui sont inconnus. La femme apprivoise le gamin par ses contes, l’homme en lui apprenant à pêcher à la mouche et à connaître la rivière.      Un scénario effectivement ténu mais c’est précisément de sa simplicité que naît sa beauté. Chabouté excelle dans la maîtrise du noir&blanc : effets de lumière et contre-jours racontent à la perfection la naissance d’une complicité et... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 novembre 2008

Amy Bloom, Ailleurs, plus loin, Belfond, Littérature étrangère, 2008.

   Une bonne surprise que cet ailleurs : j’avais peur d’être embarquée dans un énième livre écrit « par une femme pour des femmes » et j’ai vite ravalé mes préjugés idiots ! Voilà en effet un roman qui ne révolutionnera pas la littérature contemporaine mais qui offre un moment de lecture prenant et agréable.    Il y a presque deux romans en un : le premier roman est celui de l’exil et de l’émigration. Dans les années 1920, Lilian fuit la Russie où toute sa famille a été massacrée lors d’un pogrom. Lors de cet... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 novembre 2008

Gunnar Staalesen, Fleurs amères, Gaïa, 2008.

   Voici la première édition en français d’un texte paru en Norvège en 1991 : une édition tardive certainement liée au succès actuel des polars scandinaves. Mais bien mal m’en prendrait que de critiquer Gaïa de vouloir tirer son épingle du jeu ! Historiquement, cette maison publie depuis bien longtemps des auteurs scandinaves contemporains et œuvre beaucoup pour la reconnaissance de cette littérature.    Pour moi, il s’agit de la première enquête de l’inspecteur Varg Veum dans laquelle je me plonge et... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2008

Philippe Besson, L'arrière-saison, Julliard, 2003.

   Besson s’est adonné à un exercice de style somme toute assez courant en littérature : donner vie à un tableau. Il ne se contente pas de le décrire mais attribue une vie et des caractéristiques à chaque personnage et imagine les liens qui les unissent. L’exercice se poursuit tout au long du roman qui présente donc une unité de lieu et de temps.      Besson a choisi un tableau d’Edward Hopper peint en 1942, extrêmement connu : Nighthawks (Les oiseaux de nuit). Cette scène nocturne dans un café peut... [Lire la suite]
Posté par Lapinoursinette à 20:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,