9782848656472_1_75

   Deux sœurs, Zelda et Julie, avec parents aux abonnés absents, habitent dans une vieille baraque d’Amiens.  Elles vivent en colocation avec Kathy, 50 balais et des complexes à la pelle. Zelda est en fauteuil suite à un accident de la route et Julie a décidé de la protéger.

  En peu de temps, la coloc’ sans accrocs voit arriver deux nouveaux : Jojo au bout du rouleau qui se trouve bientôt ragaillardi par Kathy ; et Baptise, prince charmant parfait qui sème le trouble dans l’esprit des deux sœurs.

   On aime ce roman d’abord pour ses personnages : abîmés par la vie, ils résistent et font preuve de légèreté face aux épreuves. Solidarité, amitié et sens de l’humour : voilà leurs armes ! On n’est pas très loin de certains romans de Marie-Sabine Roger.

   Le dénouement, surprenant et tranchant, m’a paru un peu exagéré et grandiloquent alors que suivre le quotidien de cette coloc’ peu commune aurait suffi à mon bonheur. Puis il y a le style de Martine Pouchain : enlevé, fluide et agréable à lire.

Un roman généreux et touchant.

Qui l'a lu? Fantasia, Des mots et des notes.

Martine Pouchain, Zelda la rouge, Sarbacane, Exprim', 2013. 245 p., 14,90 €.