9782843045752,0-1295938   Dès les premières lignes on retrouve l’atmosphère propre aux romans de Pascal Garnier : humour noir, ironie vacharde et un peu de tendresse tout de même !

   Un roman posthume dans la lignée du Grand loin paru en 2009 : personnages en marge, à la dérive, lâchés dans un monde incompréhensible. Ici, c’est un déménagement et sa cohorte de cartons qui noient Brice, la cinquantaine souffreteuse. Blanche, apparition blafarde, pourra-t-elle lui redonner goût à la vie ?

   Une description mordante sans pareil des mœurs villageoises, une lente descente vers les abîmes avec toujours ce regard des désespérés qui aiment la vie malgré tout.


Pascal Garnier, Cartons, Zulma, 2012. 182 p., 17,25 €.