A première vue, ce livre m’a fait peur : schémas, notes en marge, titre à rallonge…Esbroufe ou génie ? Peurspivet que tous ces à-côtés ne soient qu’ornementations ou pire un cache-misère pour un texte faible.

   Merci au blogoclub de m’avoir poussée à la lecture du voyage de T.S.Spivet car dès les premières pages, mes réticences se sont évaporées. Pas de doute, j’étais face à un grand livre, de ceux que l’on garde en soi longtemps, par la grâce d’un effectivement prodigieux héros adolescent.

   Spivet a 12 ans ; esprit scientifique formé par ses lectures, ses observations et sa coléoptèriste de mère, Spivet considère le monde rationnellement, tout en menant des projets hautement fantasques tels que cartographier le monde entier. Mais le scientifique ne peut jamais s’exclure de l’irrationalité des rapports humains et sous ses abords rigoureux, Spivet doit composer avec une famille pas piquée des hannetons et surtout avec la mort de son frère. Les textes en marge sont ceux où affleure la sensibilité du garçon tandis que les dessins et schémas explicatifs sont comme des balises de repérage pour comprendre le monde.

   Quand Spivet saute clandestinement dans un train pour traverser les Etats-Unis, on savoure le voyage et l’on aimerait rester toujours à ses côtés avec sa valise bourrée à craquer de sextants, de boussoles et même d’un squelette de sansonnet ! Un livre de voyage oui, mais tout autant spirituel que concret et un roman, carnet de notes qui éveille constamment la curiosité. J'adore!

Pour connaître les avis des autres lecteurs, un petit tour chez Sylire s'impose.

 

Reif Larsen, L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S.Spivet, Le livre de Poche, 2009. (The Selected Works of T.S.Spivet). Traduit de l'anglais par Hannah Pascal. 408 p., 7,50 €. Illustrations de Ben Gibson et Reif Larsen.