palin   Faire le tour du monde en compagnie de Phileas Fogg promet de belles aventures ; quand on remplace Fogg par un Mython Python, l’aventure promet en plus d’être piquante et« so british » !

   En 1988, Michael Palin, accompagné d’une équipe de la BBC qui joue le rôle de Passepartout, met ses pas dans ceux du héros de Jules Verne pour un tour du monde oublieux de la modernité et de ses avions. Ce tour du monde est un hommage permanent aux trains et aux bateaux puisque Palin y passe la majeure partie de son temps. Et on sait bien qu’on ne voyage pas de la même façon en restant à fleur de globe terrestre que dans les airs.

   Les bateaux offrent par exemple un double dépaysement : Palin et Passepartout traversent ainsi l’Océan Indien à bord d’un porte-conteneurs dont l’équipage est principalement slave. L’art du décalage permanent !


   L’humour caustique est évidemment au rendez-vous mais également l’ouverture d’esprit, la tendresse même, envers les personnes rencontrées. On s’amuse aussi de son sens de l’observation aiguisée. Curieusement, Palin compare nombre de pays extrêmement lointains à sa chère Angleterre : on apprendra entre autres que les boutiques mal éclairées du Shanghai des années 80 rappellent celles du Sheffield des années 50 !


N’hésitez pas à partir au loin avec un Monty Python : non, il ne vous giflera pas avec un poisson mais au contraire il vous mènera de sa belle plume dans un voyage échevelé et fort sympathique.


Michael Palin, Le tour du monde en 80 jours par un Monty Python, Hoëbeke, Collection étonnants voyageurs, 2009. (Around The World in 80 Days). Traduit de l'anglais par Béatrice Vierne. 331 p., 22,50 €.

Photos de couverture : John Hryniuk/Sygma/Corbis. Michael Palin. Angela Elbourne. Couverture : Atelier Didier Thimonier.