voler_   Une petite pause dans une rentrée littéraire aux sujets bien sombres. Voler ! est un conte initiatique écrit par un moine coréen bouddhiste et joliment illustré à l’encre de Chine par Kim Sehyeon. A travers l’histoire d’un canard, le lecteur prend connaissance de quelques grands principes du bouddhisme.


   Pilou est un caneton qui veut réaliser son rêve : voler. Il quitte ses congénères pour partir à travers le vaste monde. Le long du chemin, il rencontre divers animaux qui chacun à leur façon le font s’interroger sur son identité et sur ses rapports avec les autres. Il apprend même auprès d’une vieille grue la méditation et l’ascétisme. Pilou s’échappe ainsi du monde matérialiste et il s’étonne de rencontrer des canards insouciants qui passent leur vie à manger, s’accoupler et dormir sans se poser de questions. Vous percevez alors à quel point notre ami le canard a développé son sens critique.


   Le texte est évidemment parsemé de pensées, d’aphorismes et de réflexions qui permettent au lecteur de réfléchir à l’unisson du palmipède. On pourra certainement reprocher une approche un peu simpliste, des situations trop schématiques mais le moine Jaeyeon et son surprenant héros ont quand même le mérite de proposer une parenthèse spirituelle dans notre monde si désespérément mercantile et consumériste. Les bouddhistes « confirmés » n’y apprendront en revanche pas grand-chose !

« Pour celui qui cherche à apprendre avec un esprit ouvert, chaque chose devient source d’enseignement. » p 47


Moine Jaeyeon, illustrations de Kim Sehyeon, Voler!, Editions Philippe Picquier, 2009. (Pe Pe the Duck). Traduit du coréen par Lim Yeong-hee et Françoise Nagel. 152 p., 16,50 €.