Voici une belle chronique familiale dans le Japon des années 1930. Shigeru est un petit garçon à l'imagination fertile, doué pour le dessin. Son quotidien, entre ses frères et ses parents, se trouve égayé par la rencontre avec la pittoresque NonNonBâ, une vieille femme indigente recueillie par la famille. NonNonBâ est une spécialiste hors pair des monstres de la mythologie japonaise, les "Yokaï", et des superstitions qui s’y rapportent. Les Yokaï sont rattachés à toutes sortes de situations, des plus exceptionnelles aux plus triviales : ainsi, le monstre Nuru-Nuru Bôzu vit au bord de la mer et se colle au dos des gens. Il se frotte contre eux parce que "ça doit le gratter" selon NonNonBâ. Sauf que les Yokaï ne vivent pas que dans les histoires que la vieille dame raconte à Shigeru et à ses copains : les monstres interviennent aussi dans le quotidien! Ainsi, Shigeru est la plupart du temps mort de peur face à ces terribles figures surnaturelles mais il parvient également à les apprivoiser. Les Yokaï le conseillent et se laissent même voir pour être dessinés.
   Ce manga est aussi un beau recueil de souvenirs d'enfance : l'ambiance, souvent tendre et amusante, se fait parfois douce-amère à l'évocation des bagarres entre gamins ou de l'enfance qui s'enfuit peu à peu.


   Les mangas de Shigeru Mizuki ont tous été traduits et publiés par les Editions Cornelius : 3, rue des mystères, Kitaro le repoussant, Opération mort. A noter également la parution chez Pika d'un dictionnaire des Yokaï qui recensent 500 démons et monstres japonais! Shigeru Mizuki est le digne héritier du savoir de NonNonBâ !

L'avis de Jean-François (avec une intéressante introduction sur les Yokaï) et celui de Florinette.


Shigeru Mizuki, NonNonBâ, Editions Cornelius, Collection Pierre, 2006. 420 p., 30 €.